Publié le

La mission d’un leader ? Faire naître d’autres leaders

mission du leader

Qu’y-a-t-il de commun entre le Général De Gaulle, Nelson Mandela et le Mahatma Gandhi ? Leur capacité à avoir fait émerger, autour d’eux, des femmes et des hommes en mesure de briguer leur succession, puis de l’assumer. Le Général De Gaulle persiflait d’ailleurs à ce sujet, disant ne pas craindre l’absence de successeur mais, au contraire, le trop-plein. Un récent mail de Robin Sharma, dont l’objet est un résumé des attitudes et comportements qui font les vrais leaders, m’a paru intéressant à partager et à compléter.

Continuer la lecture de La mission d’un leader ? Faire naître d’autres leaders

Publié le

Ethique et morale ? Réflexion pour l’été

La morale, selon André Comte-Sponville, est constituée de l’ensemble de nos devoirs, les obligations que nous nous imposons à nous-même, indépendamment de toute récompense ou sanction attendue, et même de toute espérance.

Continuer la lecture de Ethique et morale ? Réflexion pour l’été

Publié le

Management de soi

management-de-soi-alain-goetzmann

Le hasard des rééditions m’a permis de relire un petit opuscule de Peter F. Drucker : « Managing Ourself », tiré d’un article qu’il avait rédigé pour la Harvard Business Review en 1999, à l’âge de 90 ans, et dont je traduis librement le titre par « Le Management de soi ». L’idée générale est que, dans un monde d’opportunités phénoménales, ceux qui ont de l’ambition, de la volonté et de l’intelligence peuvent atteindre des sommets, quel que soit leur point de départ. Mais cela signifie qu’ils sont déterminés à être les acteurs de leur propre développement et qu’ils ne comptent pas sur les autres pour réussir. Continuer la lecture de Management de soi

Publié le

Vendre, retour aux fondamentaux !

vendre revenir aux fondamentaux

On a souvent tendance à l’oublier ; dans la liste innombrable des recommandations de tous ordre sur le leadership, l’enrichissement des tâches, la gestion du changement, le team-building, l’innovation ou la bonne finance, nous perdons parfois de vue ce qui est la genèse et la raison d’être d’une entreprise : vendre.

Continuer la lecture de Vendre, retour aux fondamentaux !

Publié le

Warning ! Pas de Millennials sans intelligence émotionelle

Parmi les quelques traits de caractère qui font un bon leader, l’empathie – la capacité de comprendre et de réagir avec pertinence à ce que les autres ressentent – en est certainement l’un des plus importants. De nombreux salariés, en réponse aux multiples enquêtes réalisées sur ce sujet, estiment d’ailleurs qu’une communication impersonnelle est probablement le frein le plus puissant à la capacité d’un chef à démontrer un vrai leadership. Continuer la lecture de Warning ! Pas de Millennials sans intelligence émotionelle

Publié le

La confiance, moteur de l’entreprenariat

Qu’est-ce que la confiance, en définitive ? Un trait de caractère personnel qui nous rend plus fort ou une attitude émotionnelle innée qui nous pousse à croire en l’autre ? En fait, la confiance est d’abord un atout. Lorsqu’on est en mesure, grâce à sa passion, à son enthousiasme, à son attitude systématiquement positive, de la maintenir à un niveau élevé, elle nous fait souvent accomplir des miracles. Continuer la lecture de La confiance, moteur de l’entreprenariat

Publié le

Et l’intelligence artificielle ?

intelligence artificielle

Le concept d’intelligence artificielle a été, pour la première fois, formalisé au cours d’une conférence à l’Université de Dartmouth en 1956. L’un des chercheurs présents, très actif à cette conférence, Herbert Simon, prévoyait déjà que des machines seraient capables, au cours des vingt prochaines années, de faire tout ce que l’homme sait faire. Mais il sous-estimait à l’époque les défis extraordinaires auxquels serait confrontée l’humanité, en délégant, à des machines, des décisions dont serait exclue l’émotion qui participe pourtant de toute réflexion humaine. Continuer la lecture de Et l’intelligence artificielle ?

Publié le

Vite ou bien ?

vite ou bien goetzmann

Entrepreneur ou dirigeant, il est assez rare que nous manquions d’idées. Certaines sont bonnes, d’autres sont mauvaises, d’autres encore, un peu farfelues, mais quelques-unes d’entre elles se transforment en projet. Et alors soudain, il faut faire vite. Ce qui n’était encore qu’une idée, il y a quelques temps, devient un projet urgent, à réaliser dans les meilleurs délais, sous peine d’échec. Alors qu’il y a encore d’autres projets, plus anciens, dans les tuyaux, conséquences d’idées antérieures, les actions se télescopent au risque de se confondre et de semer le désordre dans le fonctionnement quotidien. Continuer la lecture de Vite ou bien ?

Publié le

Diriger sous pression

Les entreprises aussi traversent des périodes de gros temps. La capacité de leurs dirigeants à conduire leurs troupes face à l’adversité est alors déterminante et joue un rôle irremplaçable dans leur succès à long terme. Ceux qui arrivent à travailler sereinement sous une forte pression partagent quelques qualités utiles, comme de résoudre positivement les conflits au quotidien ou relever les défis avec détermination, sans perdre leur bonne humeur. Continuer la lecture de Diriger sous pression

Publié le

Leadership ou compétence technique ?

leadership compétence technique

La raison pour laquelle beaucoup d’entreprises tâtonnent, en matière d’acquisition de talents, est qu’elles ne cherchent tout simplement pas les bons candidats, parce qu’elles le font au travers d’un mauvais prisme, celui de la seule évaluation des compétences techniques.

Leurs modèles d’embauche sont construits pour l’ancienne économie : la conformité plutôt que l’originalité, le statu quo plutôt que le changement, quelqu’un pour le présent en omettant de prendre en compte les évolutions à venir. Continuer la lecture de Leadership ou compétence technique ?